[EV] Wendy Salon Exotic Girls à Zurich - Une experte du plaisir

funnyguyjp
Messages : 26
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 23:01
x 47
Gender : Male - Male

[EV] Wendy Salon Exotic Girls à Zurich - Une experte du plaisir

Messagepar funnyguyjp » mer. 11 avr. 2018 21:01

De passage à Zurich et après avoir parcouru les sites de référence alémaniques (toujours de bon conseil pour dénicher des perles), je me suis décidé à visiter le Salon Exotic Girls à Schlieren (http://www.exotic-girls.ch). Lorsque j’habitais à Zurich il y a quelques années, Schlieren avait la réputation d’un quartier un peu mal famé, mais comme tout le secteur de Zurich West, c’est aujourd’hui un vaste chantier et les bâtiments modernes sortent de terre un peu partout.

Mais bon, je n’étais pas venu pour faire une enquête d’urbanisme, alors me voilà devant le Zurichstrasse 122, un petit immeuble bas et un peu vieillot. Aucune indication à l’extérieur mais suivant les indications du site web du salon, je rentre, je prends l’escalier jusqu’au 3ème étage et je sonne à l’appartement où est indiqué « Sweet Girls » (je me dit qu’avec un nom comme cela, j’ai peu de chance de déranger une vieille grand-mère qui vient de rentrer des courses !).

Une grande chinoise d’environ 35 ans, au corps élancé et tonique m’ouvre la porte et dit s’appeler Wendy. J’avais vu de très bons commentaires sur elle sur le site du salon (sa page http://www.exotic-girls.ch/model/wendy/ la décrit parfaitement et ses photos sont authentiques, avec juste le visage flouté), alors je lui dis OK pour 40mn à 150 francs, un prix doux comme souvent en Suisse alémanique.

En sortant de la douche, elle m’attend et m’accompagne jusque dans la chambre en me donnant quelques tapes amicales mais fermes sur les fesses. Je luis dis en souriant qu’elle me donne de très mauvaises idées pour la suite…

La communication avec Wendy s’avère facile : elle comprend l’Anglais mais beaucoup mieux l’Allemand, langue qu’elle pratique parfaitement. J’apprendrai ensuite qu’elle est originaire de Hong-Kong – elle me dira d’ailleurs quelques mots dans un Cantonais savoureux – mais vit en Allemagne.

Quand Wendy se dénude, je découvre qu’elle a un corps magnifique avec des seins naturels, petits mais fermes (avec de délicieux tétons que je ne me suis pas lassé de butiner, pincer et mordiller durant toute la rencontre), des jambes élancées et un très beau fessier pour une Asiatique. Elle a un caractère enjoué et rigole de temps en temps, avec ce côté énergique, optimiste et direct qu’ont les femmes des quartiers populaires de Hong-Kong. Moi j’aime bien.

Puis les choses sérieuses commencent, et là je vais découvrir l’étendue des talents érotiques de cette femme d’expérience qui sait comment (bien) traiter les hommes. On s’embrasse longuement, nos langues s’entrechoquent, puis elle commence à me faire des bisous et à me lécher un peu partout, avec une technique incroyable : ainsi, elle me lèche longuement la cuisse juste au-dessus du genou, puis la jambe juste au-dessus de la cheville (des deux côtés !) avant de remonter lentement jusqu’aux « parties nobles » dont elle s’occupe longuement avec sa bouche et sa langue, incluant une fellation parfaitement maîtrisée. Elle me dit que c’est une technique inspirée de l’acupuncture (mais sans les aiguilles, rassurez-vous !) et la sensation est incroyable. Clairement, on ne m’avait jamais fait ça !

Puis il est temps de passer aux choses sérieuses. Wendy me passe le capuchon et on essaye pas mal de positions différentes, d’autant plus qu’elle est très souple (elle fait du yoga m’a-t-elle dit). Nous faisons l’amour pendant 15-20 mn, pratiquement en continu, cela ne m’était plus arrivé depuis longtemps ! A un moment, quand je la prends en levrette, je commence à lui donner quelques bonnes claques sur les fesses. « Ça fait mal ! » je l’entends dire en Allemand, alors je me penche vers elle et lui dit à l’oreille : « Are you OK, is it too strong ? », et là elle me répond « No, no problem… » Alors je continue à varier douceur et rudesse, et Wendy, elle, alterne entre quelques rires et des « fick mich ! fick mich ! » qui me stimulent. Quel pied !

Finalement, après cet accouplement sauvage (c’est le terme qui convient !), il reste à peine 5 mn dans le temps réglementaire et je lui demande si, peut-être… un petit massage rapide... Elle me répond « oui bien sûr » avec un grand sourire, et nous voilà partis pour 10 bonnes minutes d’un massage très physique, douloureux par moment, qui donc ne me laissera pas un souvenir impérissable.

En tout, douches comprises, je suis resté une bonne heure dans ce salon, donc aucune pression sur l’horaire. Je suis reparti très satisfait !
3 x

Retourner vers « Forum Escort Zürich, Basel, Bern, Lugano, Schweiz et Étranger »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités